Le Guide de Survie à Londres

Illustration Guide survies Londres
05 Fév

Le Guide de Survie à Londres

Même si nous sommes séparés de notre chère île anglaise de seulement 342,75 km, c’est un dépaysement total une fois le pied posé sur le territoire anglais. Il a donc bien fallu qu’on s’apprivoise à la vie londonienne durant ces deux mois , ce qui n’a pas toujours été facile !
Mais comme nous sommes de charmants camarades, nous avons décidé de vous livrer ce saint graal : le guide de survie spécial Londres. Attention, ce que tu t’apprêtes à lire sera ton passeport pour une vie en parfaite harmonie avec les londoniens (et londoniennes !).Tout d’abord, tu apprendras comment te trouver un chez toi et te déplacer. Ensuite, nous te donnerons nos secrets pour bien manger et dépenser ton argent dans le shopping (tu ne pourras pas y échapper !).

Une fois bien  installé et rassasié, il est temps pour toi de sortir ! Et il y en a pour tous les goûts dans notre guide ! Que tu préfères les sorties culturelles ou festive, les matchs de foot, sortir faire la fête, aller regarder un match de foot dans un pub ou même faire une sortie photo, on te livres toutes les bonnes adresses. Enfin, social tu seras, et pour ça, nous te dévoilons toutes les astuces pour appréhender le londonien dans son milieu naturel avec leur mentalité (si différente des ronchons français) ainsi que les coutumes pratiquées comme la fameuse bière autour d’un match de rugby ! Voilà, il me semble qu’avec toutes ces bonnes astuces, ton voyage à Londres ne pourra que bien se passer, tu peux maintenant découvrir le contenu de notre trésor, et je t’autorise même à en parler à tes camarades ! Et oui, on est sympas à l’ESCEN …

 

Logement et transports

Nous allons voir dans un premier temps comment se loger et comment utiliser au mieux les transports en commun dans la capitale Anglaise. Le niveau de vie étant très cher à Londres, nous avons donné nos astuces pour s’en sortir au mieux sans être à découvert.

Se loger à Londres sans se ruiner : la collocation

La première étape de ce voyage débute avec la recherche du logement, et il vaut mieux s’y prendre à l’avance. Nous vous conseillons de faire une collocation avec d’autres esceniens, cela permet de faire connaissance entre campus et de diminuer le prix du logement. Pour ce faire vous pouvez créer un groupe (Facebook, Whatsapp, etc…)  avant la rentrée afin de trouver le plus tôt possible des personnes susceptibles de pouvoir partager un logement avec vous.

Pour la recherche, vous pouvez essayer sur des sites comme AirBnB, EasyRoomMates ou Génerator. Vous avez aussi la possibilité de loger en auberge de jeunesse.

Se déplacer sans stresser

Après avoir pris l’Eurostar (achetez votre billet à l’avance pour payer moins cher), il faut se concentrer sur les moyens de transports à Londres où il est très facile de se déplacer.

Vous remarquerez dès votre arrivée de nombreux guichets pour acheter votre Oyster Card et par la suite la recharger. Elle vous permettra de choisir différents types d’abonnements en fonction de vos besoins. Par exemple, si vous êtes logé loin et avez souvent besoin d’utiliser les transports, la carte illimitée est conseillée.

D’un autre côté si vous pouvez vous rendre à l’université à pieds, la carte rechargeable est sûrement plus appropriée.
Pensez à utiliser des applications comme Citymapper. Elles vous permettent d’avoir un aperçu de votre trajet (distance et temps) ainsi que des horaires.

Pour préparer vos trajets au mieux vous pouvez aussi télécharger l’application du Tubemap qui vous informe sur les retards et perturbations éventuels :
Citymapper

Lien de téléchargement de « Tubemap » :
AppleAndroid

 

Le Shopping

Oxford Street

Quand on va à Londres, on pense tout de suite shopping. En effet, cette ville est une des premières destinations lors des soldes, plus particulièrement en matière de mode et de cosmétiques. Rien de mieux que de passer une journée sur Oxford Street, la plus grande avenue commerçante au monde avec une longueur d’environ 2.5 km. Elle est bordée d’environ 300 magasins. Plus d’un week-end sera nécessaire pour tout voir.

Pour les filles, c’est le moment ou jamais de profiter des marques non commercialisées en France. Pour cela deux enseignes : Boots et Superdrug.En passant par Soap and Glory, Revlon, Rimmel, Sleek ou Aussie.

Niveau mode, mieux vaut ne pas rater Primark, Urban Outfitters, Topshop, Forever 21, River Island ou Selfridges. Grâce à votre carte étudiante vous pouvez bénéficier jusqu’à 20% de réduction sur vos achats dans beaucoup d’enseignes. Cependant attention aux conversions en euros obsolètes sur les étiquettes.

Dernier conseil : Ne jamais y aller un samedi !

Westfield

A votre arrivée à Stratford, Westfield,le plus grand centre commercial d’Europe, sera votre point de repère. Il est situé à environ 5 minutes de marche de l’université. Il est desservit par la station Stratford International (Underground: Central line et Jubilee line et DLR), par une gare routière importante et par une aire de taxi.

Il y a énormément d’enseignes à Westfield.  Vous pouvez y faire votre shopping, manger  ou même vous divertir. Il est très agréable de se promener dans cet immense mall de 3 étages, d’autant plus qu’il dispose d’un Wi-Fi gratuit et de bornes de chargement de téléphone gratuites 30 minutes. D’autres loisirs sont disponibles comme le bowling, le casino, ou encore des événements à suivre sur le site, ou sur l’application: Westfield Shopping UK.

Dernier bon plan pour la route, économisez votre argent au maximum pour faire le Black Friday qui est une mine de bonnes affaires. Le dernier vendredi de novembre les commerçants vendent leurs produits à prix cassés, n’hésitez pas à foncer.

 

Les bons plan pour manger

Vous prévoyez un séjour gastronomique? Ne vous fatiguez pas à traverser la Manche !
Londres est rempli de “fast foods” en tout genre: du typique américain avec Burger King aux spécialités asiatique (résumé en nouilles ou en riz) avec Chopstix, c’est un paradis pour les petits budgets et les gros mangeurs !

Néanmoins, on peut trouver une version améliorée de la restauration rapide. Les enseignes Five Guys ou encore Nando’s vous propose des plats plus cher mais bien meilleurs.

Nous pouvons néanmoins nous nourrir pour environ £3 le midi à Saint’s Burry ou Greggs, près de l’université.

Pour vos courses au supermarché, ne vous risquez pas sur des produits anglais (si vous voulez mon avis), vous risquez d’avoir de mauvaises surprises.

 

La culture à Londres

Un weekend à Stratford-city

Une fois la semaine de cours terminée, le week-end peut commencer. Et malgré les rares d’entre nous qui disent vouloir se reposer, beaucoup préfèrent trouver un plan rapide et sans prise de tête afin de s’amuser et de décompresser de cette semaine de travail.

C’est alors que plusieurs personnes proposent des idées reflétant leur personnalité :

– Le « sportif » préfère organiser un match de foot avec la totalité des Esceniens ou se retrouver un peu plus tard, dans un bar qui pourrait retransmettre les matchs de Ligue des Champions ou ceux de la coupe du monde de rugby.
– Le « fêtard » privilégie les grosses soirées plus enfoncées dans le centre de Londres, avec la certitude de rentrer seulement le lendemain sans les clés mais avec une migraine pour le réveil !
– Le « classique » préfère terminer sa semaine comme elle a commencé, soit dans un bar à essayer de communiquer avec la serveuse pour qu’elle apporte le bon jus d’orange; car mélanger alcool et langue étrangère, surtout pour un français, cela ne le rend pas bilingue à la première gorgée ! 🙂
– L’« accro », lui est celui qui passe des heures dans un casino à attendre le jackpot. Vous le connaissez sûrement, c’est le fameux pote qui vous dit : « mais non, ne t’inquiète pas je peux arrêter quand je veux moi …. » ou encore «tu vois je te l’avais dit que j’allais gagner … ». Certes, il a gagné mais seulement un quart de la somme qu’il avait misé.

– Enfin le « raisonnable » qui prend la bonne décision de visiter les monuments que possède cette grande ville.
Après ce bref aperçu, toi, lequel serais-tu ?

Les belles vues

Si le shopping n’est pas votre tasse de thé, il existe un autre type de sortie beaucoup moins onéreuse : les sorties photographie. De jour ou de nuit, Londres regorge de points de vues plus beaux les uns que les autres. Grand classique qui attire beaucoup de touristes, mais qui vaut tout de même le détour : Big Ben. La tour horloge du Palais de Westminster reste un spot culte de Londres.

De plus, il suffit de marcher quelques mètres pour découvrir la vue du haut du pont de Westminster enjambant la Tamise. Si les photos de nuit sont mes préférées je peux alors recommander les célèbres pont de Londres. Tout d’abord, le Tower Bridge près de la tour de Londres permet de prendre un cliché des bateaux illuminés sur la Tamise ainsi que du pont lui-même revêtu de néons colorés. Enfin, plus excentré et moins connu du grand public : l’observatoire de Greenwich. En effet, il offre un panorama sur toute la ville et marque la référence des fuseaux horaires. Ainsi que le méridien de Greenwich, qui marque la séparation de la Terre, entre l’Est et l’Ouest. Cette séparation est symbolisé par un laser vert traversant la ville. Il existe bien d’autres points de vues à découvrir par vous même, l’occasion de faire un album photo !

Les visites à faire

Visite de l’Emirates Stadium d’Arsenal

Pour les fans de football, l’Emirates Stadium est un stade de football mythique situé dans le nord de Londres.

Ce magnifique stade, appartenant au club « Arsenal Football Club », a une capacité assise de plus de 60 000 places, ce qui en fait le deuxième plus grand stade du championnat de Football en Angleterre après Old Trafford, le stade de Manchester United.

Le « Arsenal Stadium Tour » comprend la visite de plusieurs secteurs du stade tels que les vestiaires des joueurs, les tribunes, le terrain, la conférence de presse, le couloir, les loges pour les VIP ou encore la salle des trophées. Cette visite permet de s’immerger dans la peau d’un footballeur d’Arsenal, elle est donc très intéressante. Pour les personnes n’étant pas des gros fans de football, la visite peut être enrichissante car elle permet de voir le fonctionnement du stade, ainsi que ses coulisses.

Le prix est de 15£ pour les étudiants, alors dépêchez-vous !

Quartier de Soho

Appréciant fortement la culture urbaine, les graffitis et les mangas,  j’ai fais un petit tour dans le quartier de Soho, où l’art est maître ! Ce quartier se situe non loin d’Oxford, à peine 10 min à pied.

 

 Je tenais particulièrement à visiter ce quartier car je voulais absolument voir les fameux magasins Suprême Store. C’est une ligne qui fait perpétrer une création et un style de vêtement « Old School » de haute qualité  avec des prix moyennant 50 à 100 euros. 

 

Soho est un quartier très prisé pour ses nombreux bars et restaurants chinois que je n’ai pas pu essayer d’ailleurs ! Le quartier recense beaucoup de librairies spécialisées dans les mangas et les livres de dessinateurs freelances qui font perpétuer le style atypique du quartier de Soho !

 

Si vous avez l’occasion de passer par Londres, vous vous devez de venir visiter cet imbibé de culture urbaine et mangas très coté de nos jours.

British Museum

Ma première visite au British Museum était pleine de surprises, mais le moment qui a le plus retenu mon attention a été lorsque j’ai découvert la salle 33 qui héberge la culture chinoise et d’Asie du sud : j’ai eu un réel coup de coeur. En entrant dans la salle on ressent une atmosphère calme et reposante par rapport aux autres pièces qui dégage d’autres émotions. Il vous faudra au moins 30 a 40 minutes pour vous imprimer de la culture chinoise et Asiatique autrement dit, observer tous les objets et statues qui compose ces salles.

Néanmoins, le British Museum en globalité est une bonne expérience. Je ne pensais pas être attiré par ce type de musée mais je vous en conseille vivement la visite.

 

La mentalité anglaise

Dans la vie quotidienne, le regard des gens importe peu ici car tout le monde a son propre style. Tous les styles, les religions, les différences physiques ou vestimentaires sont respectées. Les londoniens n’hésitent pas à s’entraider et sont très “friendly”. N’hésitez pas à parler à un anglais, il vous répondra quel que soit le sujet.

L’Angleterre est un pays festif. Des pubs à tous les coins de rues pour partager une bière, des boîtes de nuit réputées à l’international comme la Fabrik ou le Ministry of Sound sauront vous distraire. Mais le coût de la vie londonienne se ressent aussi sur les sorties.

Les coutumes

Le séjour s’est déroulé sans aucun problème, je retiendrai un point majeur: l’entente intercampus. Ce voyage permet de faire connaissance avec la promo globale des B1 de l’ESCEN, ce qui conduit à de nouvelles amitiés. N’hésitez pas à vous mélanger les futurs B1, faites des activités avec les autres campus sinon vous allez le regretter à la fin du séjour.

 

Nos avis étudiants

Clément : Après 2 mois passés à Londres, mon intérêt pour la communauté Anglaise à changer. Je reviendrai dès que possible car la vie, malgré  d’être très cher est très « friendly ». Leur vie juste après leur travail est très conviviale et conduit à des gens plus tolérant et prêt à rendre service à tout le monde.

Diane : Après un début difficile et un a priori négatif, ces deux mois a Londres ont été une réelle révélation. Une ville qui bat a milles a l’heure, ou on ne s’ennuie jamais et dotée dune culture a ne pas rater. Je n’ai qu’une hâte, go back to London !

Julien : Ayant passé deux mois à Londres, je peux dire que ce n’est pas une ville pour moi. Je n’aime pas vraiment la vie Londonienne, le seul point positif était les terrains de foot qui sont disponible dans toute la ville, et les pubs qui sont très conviviale.

Victor: Mon Voyage à Londres fut très enrichissant, au niveau de la culture et de la langue. Les anglais sont des personnes vraiment accueillantes, et c’est une ville remplie d’activités en tout genre. Bon voyage à vous, en espérant que vous aimerez this travel autant que moi !

Notez cet article

Étudiant en MBA 2 Web Business.

Leave a Reply